'Jeunehomme', le nouvel album d'Alexandre Tharaud

'Jeunehomme', le nouvel album d'Alexandre Tharaud

  • PARTAGER Facebook Twitter
  • ACHETER Acheter - 'Jeunehomme', le nouvel album d'Alexandre Tharaud

Dans ce nouveau disque concertant dédié à Mozart et Haydn, le pianiste français Alexandre Tharaud fait merveille avec son toucher élégant et racé. Profonde et sans faille, l’amitié de Mozart et Haydn est certainement l’une des pages les plus touchantes de l’histoire de la musique, et leur influence réciproque, indéniable. Le Concerto dédié à Mademoiselle Jeunehomme est le premier chef-d’œuvre de Mozart pour piano et orchestre, et brille comme jamais sous les doigts du pianiste. Il est suivi du rare Rondo en la majeur, et du sublime air de concert Ch’io mi scordi di te?, chanté par la star lyrique Joyce DiDonato. Enfin, le Concerto en ré majeur « à la hongroise » de Haydn est un monument d’énergie, de malice et de joie de vivre.
Entouré de ses fidèles Violons du Roy et Bernard Labadie, Alexandre Tharaud interprète aussi ces œuvres dans une grande tournée de concerts en octobre : le 12 à Perpignan, le 14 à Mérignac, le 15 à Toulouse, le 16 à Versailles, et le 24 à Paris, Théâtre des Champs-Elysées.

« Il y a plusieurs années, Bernard Labadie m’a conseillé de jouer le concerto Jeunehomme que je n’avais pas encore mis à mon répertoire, lui préférant les concertos de la maturité de Mozart. Avec ses mots, il m’a convaincu de le programmer et de l’interpréter avec lui. Je l’entends encore me décrire le deuxième mouvement comme un air de concert, avec sa partie soliste particulièrement lyrique, un son de piano proche d’une voix de soprano. (…) Au fil des ans le Jeunehomme est devenu l’une de mes œuvres fétiches. Il m’a semblé tout naturel de l’enregistrer avec la formation et le chef grâce auxquels je l’avais véritablement découvert. »
Alexandre Tharaud

MOZART
Concerto pour piano n° 9 en mi bémol majeur “Jeunehomme” (cadences de Mozart)
Rondo en la majeur, K.386 (cadence de Tharaud avec des thèmes du ‘Jeunehomme’)
Air de concert “Ch’io mi scordi di te? ... Non temer, amato bene", K.505 *
HAYDN
Concerto pour piano en ré majeur, Hob XVIII : 11 (cadence de Tharaud avec un rappel de la Marche Turque)

Alexandre Tharaud, piano
* avec Joyce DiDonato, mezzo-soprano
Les Violons du Roy / Bernard Labadie
CD édition limitée digipack 0825646262403
CD std 0825646262687

comments powered by Disqus